Afficher le menu Masquer le menu

Indicateurs tous au vert pour le bioéthanol en 2016

31 janvier 2017

Bilan très favorable pour les carburants au bioéthanol en 2016. Le SP95-E10 est en passe de devenir la première essence consommée en France devant le SP95. Le Superéthanol E85 continue son déploiement avec 871 stations fin 2016. Autorisé dès février 2016, l’ED95, destiné aux bus, autocars et poids lourds, peut désormais être commercialisé sur le marché français. La décarbonation du transport est en route… et en bonne voie.

 

Le SP95-E10, bientôt la première essence vendue en France

 

Le SP95-E10 était présent dans 5 500 stations-service fin 2016. Sa part de marché progresse de 2,3 points par rapport à 2015. En décembre 2016, elle frôlait les 38 % juste derrière le SP95 qui baisse à 40 %. La mobilisation de l’ensemble des acteurs du secteur automobile et des carburants autour de la Charte E10, signée en octobre 2016, devrait contribuer à une meilleure diffusion de l’information sur la compatibilité des véhicules avec le SP95-E10. Précisons que 97 % du parc des véhicules essence en circulation est déjà compatible avec le SP95-E10. Tout indique que le SP95-E10 sera la première essence vendue dans le courant de l’année 2017.

 

Le réseau Superéthanol E85 ne cesse de se densifier

 

En 2016, on recensait 871 stations distribuant du Superéthanol E85, soit 144 stations supplémentaires en un an, au rythme soutenu de 3 ouvertures par semaine. 100 millions de litres ont été consommés l’an dernier, ce qui correspond à des volumes en hausse de  11 % par rapport à 2015 (soit le double de la croissance de 2015). Plus de 1 000 voitures FlexFuel ont été vendues en 2016 dont les nouvelles Golf MulitFuelE85. Rappelons que le prix moyen du Superéthanol E85 était début janvier 2017 de 0,69 €/l contre 1,40€* pour le SP95-E10, ce qui permet aux automobilistes de d’économiser 500 € pour 13 000 km parcourus. Enfin, la publication d’un arrêté définissant la procédure d’homologation des boîtiers de conversion au Superéthanol E85 est attendue pour avril 2017. Ces dispositifs permettront aux automobilistes d’adapter en toute sécurité leurs véhicules essence à ce carburant.

 

L’ED95, un nouveau carburant pour décarboner les transports de personnes et de marchandises

 

Autorisé depuis février 2016, l’ED95 contient 95 % de bioéthanol et 5 % d’additif. En substitut au diesel, il est destiné aux autobus, aux autocars et aux poids lourds. Le régime fiscal qui vient d’être défini lui accorde les avantages des carburants renouvelables. En effet, il permet de réduire de 50 % à 90 % les émissions nettes de CO2 et de plus de 70%* celles des particules en nombre. Les véhicules roulant à l’ED95 constituent une solution renouvelable, durable et compétitive pour tous les professionnels du transport.

 

Perspectives 2017

 

Pics de pollution à répétition, fiscalité incitative des essences pour les particuliers comme pour les entreprises, plan de protection de l’atmosphère des agglomérations de plus de 250 000 habitants, mise en place de la circulation différenciée… : c’est dans ce contexte que les carburants contenant du bioéthanol, forts de leurs atouts environnementaux et économiques, devraient poursuivre, voire amplifier, leur croissance en 2017.

 

*source : www.prixcarburants.gouv.fr – 9 janvier 2017

** source : Scania

 

 

 

 

Lire les articles précédents :
« Rouler à l’E85, c’est conduire sans culpabiliser »

Voici dix mois maintenant, Nathalie P. a laissé sa Clio Diesel datant de 2010. Elle a opté pour la toute...

Fermer