Afficher le menu Masquer le menu

ED95 : un nouveau carburant au bioéthanol pour bus et camions

6 février 2017

En substitut au diesel, l’ED95 est un carburant composé à 95 % de bioéthanol. Il est destiné aux autobus, aux autocars et aux véhicules poids lourds. Alors qu’il est autorisé officiellement en France depuis l’arrêté du 4 février 2016, son régime fiscal vient d’être défini, lui accordant les avantages des carburants renouvelables. Ce carburant vert peut désormais être commercialisé dans notre pays.

 

La France connaît de nombreux pics de pollution en cet hiver 2016-2017 nécessitant la mise en place de la circulation alternée ou différenciée, avec les nouvelles pastilles Crit’Air, selon les villes. Dès 2020, les agglomérations de plus de 250 000 habitants ou les villes concernées par un plan de protection de l’atmosphère devront acheter un pourcentage de plus en plus important de « bus propres », pour parvenir à 100 % en 2025. C’est dans ce contexte que la commercialisation de l’ED95, effective depuis le 1er janvier 2017, prend tout son sens.

 

L’ED95 est un carburant contenant 95 % de bioéthanol et 5 % d’additif. Il est destiné à des moteurs spécifiques ne fonctionnant qu’avec ce carburant et permet de réduire de 50% à 90% les émissions nettes de CO2 et de plus de 70% celles des particules. Utilisée pour la première fois lors de la COP21 par la Mairie de Paris avec le « bus pour le climat », la technologie est aujourd’hui commercialisée par le constructeur Scania et déjà proposée à plusieurs collectivités et entreprises de transport. Ce nouveau carburant a déjà séduit la Suède et notamment la ville de Stockholm qui fait rouler ses bus au bioéthanol depuis plus de 20 ans.

 

En route vers la décarbonation progressive des transports

 

Les lois de finance votées fin  2016 ont permis d’établir un régime fiscal favorable pour ce carburant (taxation spécifique de 4,4 centimes par litre (TICPE), éligibilité à la TGAP essence) et suramortissement fiscal de 40% pour les véhicules achetés en 2017). Reconnus à faibles émissions dans les décrets d’application de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte, les véhicules fonctionnant à l’ED95 deviennent ainsi une nouvelle solution renouvelable, durable et compétitive pour les professionnels des transports en commun et du transport de marchandises mais aussi pour leurs clients et pour leurs usagers. Rappelons enfin que la France est le premier producteur européen de bioéthanol. Tout est donc réuni pour la diffusion de ce nouveau carburant sur notre territoire.

Lire les articles précédents :
Indicateurs tous au vert pour le bioéthanol en 2016

Bilan très favorable pour les carburants au bioéthanol en 2016. Le SP95-E10 est en passe de devenir la première essence...

Fermer