Afficher le menu Masquer le menu

L’E85 gagnant sur tous les fronts

7 octobre 2019

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Après un été 2019 de tous les records, l’E85 poursuit sur sa lancée. Des villes convertissent leurs flottes de véhicules à l’E85, des Régions soutiennent financièrement la pose de boîtiers homologués E85, d’autres rendent la carte grise gratuite aux véhicules propres… Petit tour de France de ces initiatives vertes en cette rentrée.

 

Vendu en moyenne à 0,68 €/litre*, le Superéthanol E85 a connu un été de tous les records avec des ventes en progression de 88 % sur les 12 derniers mois, à fin août 2019. L’installation des boîtiers homologués E85 par Biomotors, Flex Fuel Energy Development, ARM Engineering et Borel est soutenue. 12 modèles de boîtiers sont désormais homologués couvrant 80 % du parc roulant. Dans le même temps, plus d’une station-service délivrant de l’E85 s’ouvre chaque jour (+ 361 depuis janvier 2019). Les ventes du nouveau Ford Kuga Flexifuel se portent bien. Prochainement, certains boîtiers E85 pourront même être posés directement dans les concessions du constructeur sur les modèles Ford essence compatibles d’occasion.

 

Dans ce contexte favorable au SuperéthanolE85, la Région Hauts-de-France vient d’annoncer, qu’au 1er janvier 2020, la carte grise sera gratuite pour tous les véhicules Flexfuel, hybrides et électriques afin d’aider les automobilistes à rouler plus vert et moins cher sur son territoire. La flotte des véhicules de la police municipale de Pont-Sainte-Maxence (60) est passée à l’E85 et bientôt c’est l’ensemble des véhicules municipaux qui arboreront le sticker E85 sur leur pare-brise. Rappelons que la Région des Hauts-de-France soutient par ailleurs l’installation des boîtiers E85 à hauteur de 33 % du coût et dans la limite de 300 euros comme le font aussi les Régions Sud-PACA et Grand Est. Cette dernière passera en plus toute sa flotte de véhicules à l’E85. Le Sud-Ouest n’est pas en reste avec la ville de Libourne (33) qui permet à certains automobilistes de l’agglomération du Libournais, en fonction de leurs ressources, d’adapter leur voiture à l’E85 en prenant en charge une partie de l’achat du boîtier homologué. Là aussi, les véhicules municipaux passeront progressivement au bioéthanol.

 

Enfin, les derniers rapports publiés sur l’accélération du dérèglement climatique ne peuvent qu’inciter les automobilistes à choisir dès maintenant de rouler au Superéthanol E85, un carburant alternatif, renouvelable et « made in France » permettant de réduire de 50 %** les émissions de CO2 par rapport à l’essence fossile.

 

*  source : prix-carburants.gouv.fr

**ePURE 2018 (71% de réduction de CO2 pour l’éthanol pur par rapport à l’essence fossile)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email