Afficher le menu Masquer le menu

Rouler à l’E85… en véhicule d’importation

20 juillet 2017

 

 

Seul Volkswagen a récemment mis sur le marché une nouvelle gamme de véhicules Flex Fuel roulant à l’E85. Mais la demande pour ce type de véhicules est forte. Pour y répondre, la toute jeune entreprise Flexfuel Import a décidé de se lancer dans l’importation de véhicules d’occasion peu kilométrés en provenance des pays scandinaves.

 

Les ventes de Superéthanol E85 ne cessent de progresser en France. Elles ont triplé depuis 2009 pour atteindre la barre symbolique des 10 millions de litres en mai 2017. Plus de 900 stations vendent désormais ce carburant contenant jusqu’à 85 % de bioéthanol et permettant de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’essence fossile. On attend très prochainement l’arrêté relatif à l’homologation et à l’installation de boîtiers E85 sur les véhicules essence. A l’heure où se mettent en place les pastilles Crit’Air à Paris et dans plusieurs grandes villes, les véhicules Flex Fuel disposent soit de la pastille mauve (Crit’Air 1) soit de la pastille jaune (Cirit’Air 2) en fonction de leur année de mise en circulation. Ils bénéficient des avantages de circulation et de stationnement octroyés selon les collectivités. Le contexte est donc porteur pour l’E85. Côté véhicules, il existe de nombreux et récents véhicules d’occasion Flex Fuel notamment chez Renault (Megane, Kangoo, Scenic, Laguna), Dacia (Logan, Duster, Sandero), Ford (Focus, Mondeo, Galaxy), Saab et Jeep (Grand Cherokee). Toutefois, seul le constructeur Volkswagen propose aujourd’hui des véhicules Flex Fuel neufs en France.

 

Plus de 300 000 véhicules Flex Fuel sur le marché de l’occasion

 

Face à une demande pour rouler au Superéthanol E85 qui ne cesse d’augmenter, une toute jeune société française, Flexfuel Import, a décidé de se placer. En effet, on le sait peu mais il existe un large choix de véhicules Flex Fuel d’occasion (de 300 000 à 350 000 véhicules) dans d’autres pays européens, récents et peu kilométrés. « On les trouve pour l’essentiel en Suède et dans d’autres pays scandinaves convertis depuis longtemps à l’E85. Citons par exemple des modèles français comme la Citroën C5 2.0 Bioflex, la Peugeot 307 et 308 Bioflex mais aussi des véhicules chez Ford, Volvo, Saab, Audi, Skoda, Seat, Bentley… », explique François Sugier, le fondateur de Flexfuel Import, basé à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Il faut dire que ce dernier roule depuis 2008 à l’E85. Il a débuté avec une BMW 320 Ci puis a acquis une Saab 9-3 2.0t BioPower Vector 175/200 cv en 2010. « Flexfuel Import met ses connaissances du secteur automobile au service des automobilistes désireux de rouler plus vert et moins cher. Moyennant une commission fixe quel que soit le véhicule, notre rôle est de les conseiller et de les orienter pour trouver un véhicule Flex Fuel correspondant à leurs critères puis de leur permettre de l’acquérir. Sur demande expresse du client, nous pourrons mandater un transporteur pour l’importer en France depuis son pays d’origine et nous l’aiderons pour l’immatriculation du véhicule. »

 

Progression des ventes et du réseau de distribution, homologation imminente des boîtiers, parc de véhicules neufs ou d’importation, circulation différenciée… : on sent qu’un nouveau marché est en train de se mettre en place autour de l’E85.

 

Pour en savoir plus :  https://flexfuelimport26100.wixsite.com/flexfuelimport

 

Lire les articles précédents :
Une auto-école citoyenne fait le choix de l’E85

Gregory Meraud a deux passions : l’enseignement et la conduite automobile. Il vient de créer sa propre auto-école à Meudon...

Fermer