Afficher le menu Masquer le menu

« J’ai été bluffé par cette voiture Flex Fuel »

2 mai 2017

Louis B, agriculteur dans le village picard de Pronleroy, a récemment eu l’occasion de rouler en Golf Flex Fuel sur les routes de l’Oise et du Massif Central jusqu’à Bordeaux. Une expérience « du champ à la roue » qui prend tout son sens pour ce cultivateur de betteraves et producteur de bioéthanol.

 

Louis B. cultive sur la commune de Pronleroy, en Picardie, betteraves, colza, escourgeon, blé et orge brassicole. Il réserve une partie de sa production à des unités sucrières industrielles locales qui font du bioéthanol et des biocarburants. Le prêt d’un véhicule Flex Fuel fut donc pour lui une expérience très particulière puisqu’il roulait avec un carburant qu’il contribue au quotidien à mettre sur le marché. « J’ai laissé ma Mégane Diesel au garage et nous sommes partis à quatre sur les routes de France pour tester les performances de la toute nouvelle Golf Sportsvan MultiFuel E85 », indique Louis B. Précisons que la Golf Sportsvan E85 est le tout dernier Monospace de chez Volkswagen, un véhicule Flex Fuel capable d’adapter automatiquement son fonctionnement quel que soit le carburant utilisé (Superéthanol E85 mais aussi SP95, SP95E10, SP98) dans un seul et même réservoir.

 

Très bon bilan environnemental et économique

 

« Dès la prise en main, je dois reconnaître que j’ai été bluffé par ce véhicule Flex Fuel. Je n’ai observé aucune différence en termes de puissance ou de confort de conduite. La surconsommation a été compensée par les économies générées sur le carburant sur l’ensemble du trajet. J’ai consommé en moyenne 8 l/100 km rapport au diesel où j’aurais consommé environ 6,2l/km. Avec un prix moyen de l’E85 constaté à la pompe à 0,64 €/l*, j’ai dépensé au total 109 € contre 158 € si j’avais roulé avec ma Megane Diesel. Pour obtenir le meilleur bilan environnemental, nous avons souhaité ne rouler qu’en Superéthanol E85 qui permet de réduire jusqu’à 60 % les émissions de gaz à effet de serre. Nous avons préparé notre voyage pour identifier les pompes E85 sur notre chemin. Si elles sont nombreuses dans l’Oise et autour de Bordeaux, elles le sont moins dans le Massif Central**. Grâce à l’application pour Smartphone « Mes Stations E85 », nous avons réussi à parcourir plus de 2 100 km en ne nous approvisionnant qu’en E85 sur autoroute ou dans les zones commerciales avoisinantes ». Fort de cette expérience convaincante, sensible aux effets de la pollution et à son propre impact environnemental en tant qu’automobiliste, en toute logique, Louis B. l’assure : sa prochaine voiture sera un véhicule Flex Fuel.

 

* Prix en décembre 2016 sur les six pleins effectués sur le trajet

** En avril 2017, on recensait 906 stations E85 en France (ndlr)

Lire les articles précédents :
Un Comité stratégique en faveur de la bioéconomie

Le ministère de l’Agriculture vient d’installer le « Comité stratégique bioéconomie ». Son objectif affiché : faire connaître la bioéconomie...

Fermer