×

Je cherche

Une relance automobile portée par des véhicules hybrides Flex-E85

Un plan de relance vient d’être annoncé par les pouvoirs publics avec des mesures en faveur des consommateurs et des constructeurs. Son ambition « est de faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe ».  L’éthanol a toute sa place à jouer dans cette nouvelle trajectoire verte.

Les pouvoirs publics viennent de présenter un plan afin de relancer une filière automobile à l’arrêt depuis la crise sanitaire (- 80 % de ventes automobiles). Ce plan, qualifié d’historique par son ampleur, vise entre autres à favoriser l’achat de véhicules moins émetteurs de CO2 comme les véhicules 100 % électriques et les véhicules hybrides rechargeables combinant un moteur électrique et un moteur thermique, le plus souvent de type essence.

Équiper les véhicules hybrides d’un moteur Flex-E85

La filière Bioéthanol propose de passer la vitesse supérieure en équipant les véhicules hybrides d’un moteur Flex-E85. Ce dernier fonctionne aussi bien au Superéthanol-E85 (1) et à l’essence classique. Ainsi, les émissions de CO2 de ces véhicules hybrides, déjà faibles, seraient encore divisées par 2 avec le Superéthanol-E85. En effet, grâce à l’absorption des plantes dont est issu le bioéthanol, les émissions nettes du bioéthanol produit en Europe sont réduites de 71 % par rapport à l’essence fossile. (réf ePURE 2018)

De plus, rouler au Superéthanol-E85 permet :

  • d’économiser 35 % sur la facture de carburant par rapport au SP95 (2)
  • de réduire de 90 % les émissions de particules
  • de réduire de plus de 30 % les émissions d’oxyde d’azote par rapport à l’essence (3)

La filière française du bioéthanol  appelle les constructeurs automobiles à proposer rapidement des véhicules hybrides Flex-E85 aux consommateurs. Cette nouvelle offre viendrait logiquement compléter l’offre représentée par les boîtiers homologués E85 déjà en cours d’installation sur les véhicules d’occasion.

Une façon d’accélérer dès maintenant la transition énergétique avec le bioéthanol.

(1) Sur la base d’une économie de CO2 de 71 % en moyenne en analyse de cycle de vie pour du bioéthanol produit en Europe, par rapport à l’essence fossile (ePure2018).
(2) Prix du Superéthanol-E85 de 0,68 €/l et du SP95 de 1,28 €/l au 12 mai 2020 et d’une surconsommation de 25 %.
(3)
Étude « Research of Real Driving Emissions E85 and Two Flex-Fuel Vehicles » ; Haute École spécialisée bernoise, 2017.