Afficher le menu Masquer le menu

Une Europe unanime pour lutter contre le changement climatique

28 octobre 2014

 

Les chefs d’Etat et de gouvernement viennent de signer à Bruxelles, le 24 octobre, un plan de lutte « ambitieux » contre le réchauffement climatique. A un peu plus d’un an de la Conférence sur le climat qui se tiendra à Paris, l’Europe est déterminée à montrer la voie à ses partenaires internationaux.

 

Baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport au niveau de 1990, augmentation de la part des énergies renouvelables (EnR) portée à 27 % (contre 14 % aujourd’hui), économies d’énergie de 27 % : ce sont notamment sur ces engagements que se sont mis d’accord, le vendredi 24 octobre, les 28 pays membres de l’Union européenne réunis à Bruxelles. L’Europe montre ainsi la voie à ses partenaires internationaux, qu’ils soient Américains ou Chinois, dans l’espoir que des engagements chiffrés, ambitieux, voire contraignants, sortiront de la prochaine Conférence sur le climat qui se tiendra en décembre 2015, à Paris.

 

Accord ambitieux pour la planète ou accord a minima ?

 

Côté verre à moitié vide, les écologistes regrettent que « ce plan réduise de fait par deux l’effort à produire sur la période 2020-2030 par rapport au plan précédent portant sur la période 2010-2020 qui stipulait 20 % de réduction des GES, 20 % d’EnR et 20 % d’efficacité énergétique, et ce, à l’heure même où les énergies renouvelables deviennent compétitives et où il faut investir sur l’efficacité énergétique et sur les économies d’énergie », analyse le député européen écologiste Yannick Jadot.

 

Côté verre à moitié plein, avec ce plan adopté à l’unanimité, l’Europe se dote « d’une politique énergétique et climatique ambitieuse, juste et efficace », explique Herman Van Rompuy, le président sortant du Conseil européen. A cette occasion, les acteurs du Bioéthanol rappellent l’importance de la place des biocarburants dans les transports et l’engagement de toute une filière mobilisée en faveur de l’environnement, de l’emploi et de l’indépendance énergétique de la France et de l’Europe.
 

Lire les articles précédents :
Bilan positif des biocarburants dans le transport européen

EurObserv’ER vient de publier son nouveau baromètre sur la consommation des biocarburants dédiés aux transports en Europe pour l’année 2013....

Fermer