Afficher le menu Masquer le menu

L’hybride E85/GNV, champion des « Energies nouvelles » à Monte-Carlo

30 mars 2015

Logo du Rallye Monte Carlo des Energies Nouvelles

Pour célébrer les 20 ans de sa création, le Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles et Renouvelables a présenté un parcours renouvelé à 100 %. L’esprit de la compétition en revanche reste le même : régularité et vitesse mais aussi maîtrise des rejets de CO2 et de la consommation en carburants, propres bien sûr. Ils étaient sept pilotes (*) sur les 84 engagés à avoir, comme l’an dernier, choisi de rouler au Superéthanol E85, pur ou hybride (**). Un choix à nouveau largement récompensé au vu des classements finaux.

 

Le 16e Rallye des Energies Nouvelles et Renouvelables de Monte-Carlo (18-22 mars 2015), épreuve intégrée au Championnat des Energies Alternatives de la FIA, réunit de nombreux modèles de véhicules écologiques (E85, GNV, GPL, biodiesel et électrique). Son principe est de proposer différentes épreuves aux concurrents (régularité, concentration, maniabilité) tout en fournissant aux constructeurs automobiles l’opportunité de démontrer les progrès régulièrement accomplis sur les véhicules. Sur les routes exigeantes du nouveau parcours (Montauban, Annecy-le Vieux, Clermont-Ferrand ou encore Lugano en Suisse, avant de rejoindre l’arrière-pays des Alpes-Maritimes et le Port de Monaco), le cahier des charges du Rallye a une nouvelle fois parfaitement convenu aux véhicules roulant au Superéthanol E85.

 

De très belles performances pour l’E85, pur ou en mode hybride

 

Ce carburant vert et respectueux de l’environnement (contenant jusqu’à 85 % d’éthanol) a confirmé cette année encore les très bons résultats déjà obtenus en 2013 et 2014. Après sept épreuves, la Fiat Abarth 500 (E85 + GNV), pilotée par Nicola Ventura, a remporté le classement général tandis que Christophe Bérard, au volant de sa Renault Twingo E85, finissait juste au pied du podium, au 4e rang. Enfin, Arthur Prusak, sur sa Toyota Prius (E85 + Elec), terminait dans le Top Ten, à la 9e place. Beau tir groupé pour l’E85 et belle façon d’honorer le 20e anniversaire de cette prestigieuse compétition créée et organisée par l’Automobile Club de Monaco.

 

(*) Fiat Abarth 500, Renault Twingo, Renault Clio, Toyota Prius I et II, PGO Hemera.

(**) Hybride = E85 + électricité ou E85 + GNV (gaz naturel pour véhicules)

Lire les articles précédents :
Volkswagen
Volkswagen envisage d’ajouter des voitures Flex Fuel à son catalogue

Tandis qu’aujourd’hui, l’offre de véhicules Flex Fuel en France se concentre surtout sur de récents modèles d’occasion (Ford, Dacia, Renault,...

Fermer