Afficher le menu Masquer le menu

Les Français et le bioéthanol : de bons sondages convergents

29 décembre 2014

Photos pompe E10

Sondage après sondage, les Français confirment leur soutien à la production de biocarburants par l’agriculture française. Ils manifestent leur volonté de rouler avec des carburants plus respectueux de l’environnement ou bien encore expriment leur souhait d’acquérir un véhicule Flex Fuel. Focus sur les principaux enseignements du dernier sondage IPSOS (novembre 2014) portant sur « la mobilité durable ».

 

Bref retour sur une année de sondages favorables aux biocarburants et au bioéthanol. Sondage Ipsos-octobre 2013 : 84 % des sondés se déclarent prêts à utiliser des carburants contenant du bioéthanol n’impliquant ni changement de véhicule, ni modification du moteur. Sondage Ifop-octobre 2014 : les Français soutiennent à 64 % le développement des biocarburants, les considérant à 77 % comme une alternative aux énergies fossiles. Novembre 2014 : les 4es Rencontres du Bioéthanol donnent l’occasion à la Collective du Bioéthanol de diffuser les résultats du dernier sondage Ipsos : 90 % des Français se déclarent prêts à utiliser un carburant moins polluant, 73 % sont favorables à ce que des carburants moins polluants soient moins taxés.

 

Le bioéthanol en phase avec les nouvelles attentes des Français

 

Au-delà des enjeux pour les biocarburants, ce sondage apporte aussi un éclairage sur la relation qu’entretiennent les Français avec le concept de « mobilité durable ». Ils restent inséparables de leur voiture qui représente pour eux un facteur de liberté (89 %). Ils l’utilisent plus souvent que les transports en commun (82 %). Malgré leur attachement, ils se déclarent prêts à faire des concessions afin de se déplacer de manière plus « durable ». Parmi les solutions envisagées, 90 % des sondés privilégient l’utilisation d’un carburant moins polluant, loin devant la voiture électrique (59 %), les transports en commun (54 %) ou la limitation des déplacements (52 %). Concernant les biocarburants, la notoriété du SP95-E10 continue de progresser : 63 % disent en voir « fréquemment ou parfois » (contre 31 % en 2013). Par ailleurs, le Superéthanol suscite un intérêt significatif, 31 % des personnes interrogées déclarant envisager l’achat d’un véhicule Flex Fuel. Ainsi, sondage après sondage, les Français montrent une meilleure connaissance des biocarburants et du bioéthanol. Ce qu’ils demandent aujourd’hui, ce sont que les carburants plus écologiques soient réellement soutenus par les pouvoirs publics. Car, plus que jamais, le bioéthanol est en phase avec les attentes sociétales et économiques des automobilistes et des Français en général.

 

Enfin, les signaux envoyés depuis plusieurs mois par le Gouvernement sur le diesel semblent avoir été entendus puisque  88 % des sondés estiment que les niveaux de taxes sur le gazole et sur l’essence vont continuer à se rapprocher. Cela se traduit déjà par une progression des ventes des véhicules essence de 14 % de janvier à octobre 2014 et par une baisse de 3 % pour les voitures diesel.

Lire les articles précédents :
Le Bioéthanol séduit les français – Mondial Auto 2014

Présent au Mondial de l'Automobile 2014 à Paris, la Collective du Bioéthanol en a profité pour réaliser un micro-trottoir. Les...

Fermer