Afficher le menu Masquer le menu

Les avionneurs Boeing et Embraer veulent développer les biocarburants pour l’aviation au Brésil

10 juin 2014

[A] Avión en Atardecer by anieto2k, on Flickr
Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic License  by  anieto2k 

Les constructeurs aéronautiques Boeing et Embraer S.A. viennent d’annoncer la création à São Paulo (Brésil) d’un centre de recherche commun dédié au développement de l’industrie des biocarburants aéronautiques. Le but affiché est de développer des technologies et des sources d’énergie plus respectueuses de l’environnement, à partir de matières premières agricoles, et de permettre ainsi de réduire considérablement les émissions de CO2.

 

Le transport aérien est responsable de près de 2 % du total des  émissions de CO2 d’origine humaine, et de 13 % sur l’ensemble des transports. Les émissions de CO2 et d’autres gaz polluants pourraient tripler d’ici à 2050. C’est dans ce contexte que les constructeurs aéronautiques Boeing (Etats-Unis) et Embraer (Brésil) ont décidé d’effectuer des recherches communes dans le domaine des biocarburants, tout en finançant et en coordonnant des travaux menés avec des universités et certaines institutions brésiliennes. Les recherches se concentreront sur des technologies permettant de combler les lacunes identifiées dans la chaîne d’approvisionnement en biocarburants aéronautiques au Brésil, telles que les technologies de production et de transformation de matières premières. Le centre de recherche en biocarburants créé par les deux partenaires sera situé dans le parc technologique de São José dos Campos, près de São Paulo.

 

Des carburants alternatifs pour réduire l’utilisation de kérosène

 

« Quand ils sont produits de manière durable, les biocarburants pour l’aviation émettent moins de dioxyde de carbone (- 50 %  à – 80 %) que le kérosène sur l’ensemble de leur cycle de vie. En créant ce centre commun de recherche sur les biocarburants au Brésil, Boeing et Embraer s’engagent concrètement en faveur d’une industrie des biocarburants aéronautiques à la fois durable et prospère », expliquent les constructeurs. Depuis leur homologation, en 2011, plus de 1 500 vols de passagers utilisant des biocarburants ont déjà été effectués à travers le monde. Une piste à explorer.

Lire les articles précédents :
Venez passer une Nuit Verte avec Miss Better les 23 et 24 mai !

La prochaine édition de la Nuit Verte aura lieu les vendredi 23 et samedi 24 mai prochains dans les jardins...

Fermer