Afficher le menu Masquer le menu

Le bioéthanol en région : zoom sur la région Champagne-Ardenne

12 février 2015

usine

Après l’Aquitaine, nous poursuivons par la région Champagne-Ardenne le tour de France des régions particulièrement investies dans le bioéthanol, de la production des matières premières à la distribution de carburants en passant par la transformation ou la Recherche & Développement.

 

Avec une production annuelle supérieure à 13 millions d’hectolitres de bioéthanol, la France est le premier producteur de bioéthanol en Europe, un bioéthanol entièrement fabriqué à partir de betteraves et de céréales cultivées sur son territoire. Activités agricoles, industrielles, commerciales ou logistiques, l’impact de la filière Bioéthanol bénéficie directement ou indirectement à l’ensemble de la France. Derrière les 9 000 emplois générés, ce sont aussi des territoires qui profitent au quotidien de cette vitalité économique générée par le bioéthanol.

 

La région Champagne-Ardenne concentre sur son territoire de nombreuses installations agro-industrielles dédiées au bioéthanol de première et de deuxième génération travaillant en étroite synergie (ressources, production, transformation, recherche). Adossé à la plus grande sucrerie de France, le site d’Arcy, dans l’Aube, produit de l’alcool agricole pour des usages traditionnels (chimie, cosmétique, spiritueux) et du bioéthanol pour la carburation issus de la filière betteraves. A 70 km, sur la plateforme de Pomacle-Bazancourt, dans la Marne, Cristanol travaille à la fois la ligne betteraves et la ligne blé. Avec en particulier, sur ce site, la récupération du CO2 de fermentation vendu pour être incorporé dans les boissons gazeuses et autres sodas.

 

Le bioéthanol en synergie sur le territoire champardennais

 

On y trouve en outre un centre de recherche (ARD) qui travaille à l’optimisation des processus de fermentation. Ce site industriel accueille également Futurol, la première usine pilote française dédiée au bioéthanol de deuxième génération. Elle vise à mettre au point et à valider un procédé de production d’éthanol à partir de la lignocellulose, issue de la biomasse (co-produits agricoles et forestiers notamment). De nombreux investissements – générateurs d’emplois pérennes – sont réalisés dans cette région, orientés vers l’exploitation des unités de production et les centres de recherche. Tout naturellement, la distribution de carburants intégrant du bioéthanol (Superéthanol E85 et SP95-E10) se fait sur les quatre départements de la région (Ardennes, Aube, Marne, Haute Marne) avec 21 stations-service commercialisant du Superéthanol E85 et 132 stations-service distribuant du SP95-E10. De quoi conforter les automobilistes champardennais déjà enclins à 93 % à utiliser un carburant plus propre d’après le dernier sondage IPSOS (novembre 2014) sur la « mobilité durable ».

Lire les articles précédents :
Conférence Climat Paris 2015 : Volet 2

Paris sera « la capitale du monde » fin 2015 avec la tenue de la 21e Conférence Climat qui s’ouvrira...

Fermer