Afficher le menu Masquer le menu

Feu vert pour leurs boîtiers E85 !

29 janvier 2019

En 2018, trois fabricants de boîtiers ont reçu du ministère de la Transition écologique et solidaire, via le CNRV (Centre National de Réception des Véhicules), l’homologation pour la pose de leurs premiers boîtiers. Après Biomotors et Flex Fuel Energy Development (FFED), c’est au tour d’ARM Engineering d’obtenir l’homologation pour une catégorie de son boîtier ARM Box.

 

Depuis le 15 décembre 2017, date de publication de l’arrêté relatif à l’homologation et à l’installation des boîtiers de conversion E85 sur les véhicules essence, plusieurs sociétés ont entrepris de faire valider leurs boîtiers. Ces fabricants sont aujourd’hui en France au nombre de trois à avoir fait homologuer leurs boîtiers.

 

  • ARM Engineering : L’entreprise, installée à Montans dans le Tarn, vient de recevoir le 21 décembre dernier l’homologation pour ses premiers boîtiers. Elle est présidée par Marc Lambec, féru de sports mécaniques. « Le Tarn a été l’un des premiers départements à disposer d’une pompe E85, et ce dès 2006. Pour le motoriste que je suis, le choix du bioéthanol s’est d’abord fait sur ses performances techniques. Aujourd’hui, ce carburant répond aussi aux attentes économiques et environnementales des automobilistes ».

 

Catégories concernées : Euro 5 / Euro 6 ; 8 CV à 14 CV et équipées d’un moteur à injection directe. Autres catégories en cours d’homologation.

 

  • Flex Fuel Energy Development (FFED) : Sébastien Le Pollès, président de la société FFED, basée à Paris, assure également la fabrication et la pose des boîtiers E85. « C’est au retour d’un voyage au Brésil que j’ai découvert ce carburant attractif et cette technologie. Aujourd’hui, le bioéthanol est la seule alternative à l’essence capable de se mettre immédiatement en place sans avoir à effectuer des modifications notables sur le véhicule ».

 

Catégories concernées : Euro 5 / Euro 6 ; 8 CV à 14 CV et équipées d’un moteur à injection indirecte. Autres catégories en cours d’homologation.  

 

  • Biomotors : pour Alexis Landrieu, passionné de longue date par l’automobile et les énergies renouvelables, gérant de la société Biomotors, basée à Montpellier, ses boîtiers E85 – les premiers à avoir été homologués – « assurent aux automobilistes le même confort de déplacement avec des technologies plus saines et plus propres. »

 

Catégories concernées : Euro 3 / Euro  4 ; 7CV et moins et équipées d’un moteur d’injection indirecte. Euro 3 / Euro 4 ; 8CV à 14CV et équipées d’un moteur à injection indirecte. Euro 5 / Euro 6 ; 7CV et moins et équipées d’un moteur à injection directe. Autres catégories en cours d’homologation.  

 

Au total, on estime à 10 millions de véhicules essence le parc accessible aux boîtiers de conversion. Ils permettent à tout automobiliste disposant d’un véhicule essence récent (depuis 2001) d’utiliser de l’E85 en l’équipant d’un boîtier E85. Il pourra alors rouler indifféremment à toutes les essences, en toute proportion et dans un seul et même réservoir. Vendu au prix moyen de 0,68 € /litre, l’E85 est le carburant vert le moins cher du marché des essences. A ce jour, plusieurs milliers de boîtiers homologués ont déjà été posés.

Lire les articles précédents :
Le bioéthanol – À vos pleins, prêts, roulez !!!

Fermer