Afficher le menu Masquer le menu

De l’E85 dans les réservoirs des dragsters !

8 septembre 2014

4657342114_02b905f80e_z

Creative Commons Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic License   by  Airwolfhound

Décidément, les sports mécaniques de compétition réussissent au Superéthanol E85. Après le Trophée Andros ou le rallye de Monte Carlo, après les circuits de karting de France et de Navarre, c’est au tour des dragsters et autres Supercars américains de faire le choix de ce carburant écologique et hautement performant, sur route comme sur piste.

 

De plus en plus de fédérations de sports mécaniques – américaines et australiennes notamment – préconisent l’abandon des essences sans plomb au profit du Superéthanol E85 dans les compétitions automobiles. C’est le cas de la puissante NHRA (National Hot Rod Association) qui gère les courses de dragsters aux Etats-Unis et au Canada. Comptant plus de 40 000 pilotes licenciés, elle constitue à ce titre la plus importante fédération de sports mécaniques au monde. Elle a approuvé dès 2006 l’utilisation de l’E85 pour les compétitions de dragsters, ce sport mécanique d’accélération ouvert aux deux et aux quatre-roues. En départ arrêté, il s’agit pour ces engins surpuissants de mettre le moins de temps possible pour parcourir une distance de 200 m à 400 m. Ils sont donc désormais le plus souvent propulsés par des moteurs alimentés à l’E85. Reconnu pour ses performances techniques, ce carburant permet à ces voitures de développer plus de puissance grâce à son indice d’octane (111). Des négociations sont également en cours avec l’organisation des courses Nascar, ces compétitions très spectaculaires, portière contre portière. L’E85 pourrait y faire bientôt ses premiers tours de piste dans certaines catégories.

 

Superéthanol pour dragsters et Supercars

 

L’Europe des compétitions bascule aussi progressivement vers l’éthanol. C’est notamment le cas de l’Irlande qui a délaissé depuis 2007 le méthanol pour remplir à 100 % ses réservoirs d’éthanol dans de nombreuses compétitions. L’association Mustang Racers Châssis, en pôle position pour le choix de l’E85, met en avant, quel que soit le modèle de voiture de course en compétition, les atouts de l’éthanol et de l’E85 (85 % d’éthanol). « Il améliore les performances, possède une meilleure combustion que l’essence, est beaucoup moins corrosif que le méthanol (alcool de bois et traces de pétrole) ». Elle rappelle aussi son coût très avantageux (0,83 €/l) et ses bénéfices environnementaux grâce aux végétaux renouvelables dont il est largement issu. Des avantages qu’apprécient les pilotes de Supercars, de Mustang ou de dragsters au volant de leurs drôles de voitures mais que tout un chacun peut apprécier plus quotidiennement en choisissant de rouler en voiture Flex Fuel.

 

 

Lire les articles précédents :
Véhicules Flex Fuel : aucune restriction en cas de circulation alternée

Les pics de pollution du printemps dernier ont remis au goût du jour le principe de la circulation alternée à...

Fermer