Afficher le menu Masquer le menu

Bioéthanol, un carburant d’avenir

5 juin 2019

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) vient de publier son rapport annuel sur le marché des énergies renouvelables. Elle y souligne notamment le rôle des biocarburants dans la décarbonation des transports.

 

Organisation intergouvernementale autonome rattachée à l’OCDE, l’AIE publie chaque année différentes études et son rapport annuel dans lequel elle dresse un panorama du secteur énergétique tout en se projetant dans l’avenir. Son dernier rapport vient d’être publié. En voici les grandes lignes.

 

  • Les biocarburants représenteront toujours la plus grande partie des énergies renouvelables dans le transport d’ici à 2023. Leur potentiel dans l’aviation et le transport maritime reste toutefois à exploiter.
  • La production mondiale de biocarburants pourrait croître de 14 %.
  • Une multiplication par trois de la production des nouveaux biocarburants, dits avancés, est prévue pour 2023. Elle pourrait augmenter de 65 % supplémentaires grâce au soutien des politiques publiques et aux progrès techniques.
  • Les biocarburants peuvent apporter des bénéfices instantanés en matière de pollution de l’air par rapport au diesel.
  • Les biocarburants et les véhicules électriques représentent deux solutions complémentaires pour décarboner le transport. La gamme des biocarburants peut jouer un rôle clé pour décarboner le transport routier qui représente plus de 30 % de la demande énergétique mondiale liée aux transports. L’utilisation des biocarburants est très faible malgré une gamme d’options matures de biocarburants à forte densité énergétique ainsi que de véhicules adaptés à leur usage, souligne le rapport de l’AIE.

Dans le contexte de la transition énergétique, la France, quatrième producteur mondial de biocarburants, « peut jouer un rôle sur ce carburant d’avenir face à une demande dans l’énergie destinée aux transports qui pourrait être multipliée par 5 d’ici à 2040 », selon l’AIE.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Lire les articles précédents :
Le bioéthanol – À vos pleins, prêts, roulez !!!

Fermer