×

Je cherche

Malgré la baisse des ristournes, l’E85 demeure compétitif

La baisse de la remise gouvernementale sur tous les carburants dont l’E85 est intervenue le 16 novembre dernier. La ristourne de TotalEnergies qui ne concernait pas l’E85 a également baissé à cette date. Les prix de tous les carburants augmentent. Ainsi l’écart de prix entre le SP95-E10 et l’E85 reste sensiblement le même et l’économie annuelle reste importante.

Le matin du 16 novembre 2022, les automobilistes ont constaté l’impact de la suppression partielle de la remise gouvernementale sur les carburants liquides ou gazeux (gazole, SP95, SP95-E10, SP98, E85, GPL et GNV). En place depuis le 1er septembre 2022, la remise était de 30 centimes par litre de carburant. Elle succédait à une première remise de 18 centimes, portant sur la période allant du 1er avril au 31 août  2022. A compter de ce 16 novembre, seule une remise de 10 centimes reste en place et ce, jusqu’au 31 décembre 2022.

De son côté, TotalEnergies avait octroyé une remise supplémentaire de 20 centimes du 1er septembre au 15 novembre. Elle n’est plus que de 10 centimes depuis le 16 novembre jusqu’au 31 décembre. Elle n’a jamais concerné l’E85.

Le 1er janvier 2023, ces remises de 10 centimes seront supprimées aussi bien par l’État que par TotalEnergies. La Première Ministre, Elisabeth Borne, a annoncé, le 18 novembre 2022, que la ristourne de l’Etat sera remplacée par une « indemnité carburant travailleurs ». Elle bénéficiera à la moitié des ménages avec la volonté d’aider significativement ceux qui effectuent un trajet long pour aller au travail.

Une hausse des prix mécanique qui maintient le différentiel de l’E85 par rapport au SP95-E10

Mécaniquement, avec la baisse des remises consenties par l’État et par TotalEnergies, on observe donc une remontée des prix de l’ensemble des carburants.

Du 11 au 18 novembre, les prix des carburants, affectés aussi par d’autres facteurs, sont ainsi passés  en moyenne (source : DGEC):

  • de 1,62 € à 1,75 € pour le SP95-E10 ;
  •  de 1,69 € à 1,78€  pour le SP95 ;
  • de 1,72 € à 1,84€ pour le SP98 ;
  • de 0,80 € à 0,90 € pour le E85 ;
  • de 1,80 € à 1,91€ pour le gazole.

Malgré cette hausse générale des prix, le différentiel de l’E85 reste le même par rapport au SP95-E10. Dès lors, la pose d’un boîtier E85 reste une solution favorable au pouvoir d’achat. Cela est d’autant plus le cas dans les régions qui proposent des aides à l’installation des boîtiers E85 (500  euros en région Île-de-France par exemple). L’E85 permet d’économiser avec les tarifs constatés, le 18 novembre, plus de 500 euros pour 13 000 km parcourus (moyenne nationale supposant une consommation de SP95-E10 de 7 l/100 km ; 25 % de surconsommation avec l’E85 par rapport au SP95-E10).