Afficher le menu Masquer le menu
Close
Newsletter Recherche

Volkswagen envisage d’ajouter des voitures Flex Fuel à son catalogue

13 mars 2015

Volkswagen

Tandis qu’aujourd’hui, l’offre de véhicules Flex Fuel en France se concentre surtout sur de récents modèles d’occasion (Ford, Dacia, Renault, Volvo, Citroën, Peugeot, Opel, Saab), le groupe Volkswagen envisage d’intégrer une motorisation Flex Fuel pour certains de ses modèles. L’occasion de rappeler ici les nombreux atouts de ces véhicules.

 

Pour relancer l’esprit de la charte signée en 2007 entre le gouvernement français, les distributeurs de carburants, les principaux constructeurs automobiles et les producteurs de bioéthanol, visant à développer la filière Superéthanol E85, ces derniers sont partis à la rencontre de différents constructeurs automobiles. « Ils sont effectivement venus nous voir et leurs arguments en faveur de l’E85 sont assez convaincants. Nous avons décidé d’étudier la pertinence d’une offre E85 pour le marché français« , a indiqué Jacques Rivoal, président de Volkswagen Group France, en marge d’une conférence de presse de la CSIAM (*) dont il est président de la branche VP (Voitures Particulières). « C’est d’autant plus envisageable que nos motorisations E85 proposées sur certains marchés d’Europe du Nord répondent aux normes Euro 6  « , a-t-il ajouté.

 

Rappelons qu’un véhicule Flex Fuel a la particularité de pouvoir rouler indifféremment à toutes les essences (dont le Superéthanol E85, SP95-E10, SP98 et SP95) en toute proportion, dans un seul et même réservoir, le Superéthanol E85 étant un carburant pouvant contenir jusqu’à 85 % d’éthanol. Les doubles atouts, environnementaux et économiques, des véhicules Flex Fuel sont nombreux. Ils bénéficient d’un abattement de 40 % sur leur taux d’émission de CO2 ce qui leur permet de ne pas être frappés de malus écologique. Leur carte grise est, selon les départements, gratuite ou à moitié prix. Ces véhicules ont par ailleurs intégré, en juillet dernier, la liste des véhicules « dits propres par construction » et ne subissent à ce titre aucune restriction de circulation les jours de pic de pollution, en cas de circulation alternée. De même, dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (2015), les véhicules Flex Fuel feront partie des véhicules propres concernant les achats de l’Etat, des collectivités, des loueurs et des taxis (futur décret). En outre, pour les entreprises, leurs flottes de véhicules Flex Fuel bénéficient de la déductibilité de la TVA sur le Superéthanol E85

 

Dans ce contexte très favorable, et sans même attendre l’arrivée de nouveaux modèles Flex Fuel sur le marché, ce dont on ne peut que se féliciter, le réseau de stations-service délivrant du Superéthanol E85 ne cesse de se développer année après année. Il atteint à ce jour 560 points de vente répartis sur tout le territoire dont 200 ouvertures rien qu’en 2014. Enfin, cerise sur le gâteau, le prix à la pompe reste extrêmement attractif, même dans un contexte des prix de l’essence orientés à la baisse. Il s’établit en moyenne à 0,81 € le litre, soit une économie de plus de 30 centimes par litre de SP95 substitué ou bien encore une facture essence allégée de 300 € chaque année (**).

 

Autant d’arguments qui devraient inciter les constructeurs, dans le sillage de Volkswagen, à élargir leur offre de véhicules Flex Fuel, répondant ainsi aux attentes des automobilistes de rouler plus propre et moins cher sur les routes de France et d’Europe (sondage Ipsos- novembre 2014).

 

* CSIAM : Chambre Syndicale Internationale de l’Automobile et du Motocycle

** sur la base d’un kilométrage annuel moyen de 12 700 km.

 

 

Lire les articles précédents :
Ouverture aux USA d’une première unité d’éthanol de 2e génération

Abengoa a inauguré tout dernièrement une première unité de production d’éthanol de seconde génération, aux Etats-Unis, à Hugoton (Kansas). Premiers...

Fermer