Afficher le menu Masquer le menu
Close
Newsletter Recherche

L’E85, à nouveau champion des « Energies nouvelles » à Monte-Carlo

7 mai 2014

Rallye-Monte-Carlo-des-Energies-Nouvelles

Comme chaque année, c’est sur les routes sinueuses du Sud de la France que s’est déroulée, fin mars, la première manche du Championnat 2014 des Energies Alternatives de la FIA. Une compétition originale, fondée sur la régularité et la vitesse mais aussi sur la maîtrise des rejets de CO2 et la consommation de carburant, renouvelable bien sûr. Ils étaient près d’une dizaine de pilotes (*) à avoir, comme l’an dernier, choisi de rouler au Superéthanol E85, pur ou en mode hybride (**). Un choix largement récompensé au vu des classements finaux.

 

Le 15e Rallye des Energies Nouvelles de Monte-Carlo, épreuve intégrée au Championnat des Energies Alternatives de la FIA, réunit de nombreux modèles de véhicules écologiques (E85, GNV, GPL et biodiesel). Son principe est de proposer différentes épreuves aux concurrents (régularité, concentration, maniabilité) tout en fournissant aux constructeurs automobiles l’opportunité de démontrer les progrès régulièrement accomplis sur les véhicules.

 

Sur les épreuves de régularité, le défi consiste à maintenir une moyenne constante, quels que soient le tracé, le dénivelé ou l’état de la route. Il s’agit aussi de conduire en limitant la consommation de carburant – renouvelable bien sûr et source de moindres rejets de CO2 – tout en respectant les horaires de pointage. Sur les routes exigeantes d’un parcours dessiné entre Esparron et Sospel, ce cahier des charges a une nouvelle fois parfaitement convenu aux véhicules roulant au Superéthanol E85.

 

Pas moins de trois podiums en 2014 pour l’hybride E85

 

Ce carburant vert et respectueux de l’environnement (contenant jusqu’à 85 % d’éthanol) a en effet trusté pas moins de trois podiums cette année, confirmant ainsi les très bons résultats acquis en 2013. La Fiat E85/GNV, pilotée par Massimo Liverani et Valeria Strada (catégorie VIII) a remporté le classement des épreuves du combiné « régularité et consommation » tandis que, sur leur Toyota Prius Plug In E85/Elec, Arthur Prusak et Frederic Mlynarczyk faisaient de même en catégorie VII (***).

 

On retrouve également ces deux derniers pilotes sur la plus haute marche du podium dans la catégorie « Grandes Ecoles » toujours sur leur Toyota Prius Plug In E85/Elec, une voiture décidément très performante. Nul doute que les prochaines étapes du Championnat FIA permettront à nouveau au Superéthanol E85 de briller sur les routes de France et de l’étranger.

 

(*) Fiat 500, Lotus Elise, Opel Astra, PGO Hemera, Renault Clio, Toyota Prius et Toyota Pris Plug In.

(**) Hybride = E85/électricité ou E85/GNV (gaz naturel pour véhicules)

(***) Catégorie VII de 1 600 cm3 à 2 000 cm3 / catégorie VIII : + de 2 000 cm3.

Lire les articles précédents :
« Le Capital Vert » au cœur de la transition écologique

Pour Christian de Perthuis, économiste et spécialiste des questions climatiques, c’est le trop-plein et non le manque de carbone que...

Fermer